Paix, écologie, autogestion, alternatives...

Créons des alliances pour agir, partageons nos expériences, proposons des actions concrètes, changeons notre monde...
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 7e art: les bons films

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sherlock

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 18/11/2009
Localisation : Opa Ĉupa 970VB47

MessageSujet: 7e art: les bons films   Dim 14 Nov - 19:32

Dans la catégorie vidéo, les films qui méritent d'être vus:

Zeitgeist et Zeitgeist addendum:
Visible sur internet, le film se veut une déconstruction méthodique de trois grands événements ou mythes qui présideraient au fonctionnement des sociétés occidentales :
The Greatest Story Ever Told (La plus belle histoire de tous les temps) Les similitudes entre le christianisme, les religions païennes et les Dieux égyptiens.
All The World's A Stage (Le Monde est une Mise en Scène) Les critiques de la version officielle des Attentats du 11 septembre 2001, en faisant notamment appel à la théorie du complot.
Don't Mind The Men Behind the Curtain (Ne faites pas Attention aux hommes dans les coulisses) L'histoire de la création de la banque centrale américaine et ses liens présumés avec les cartels financiers.

Zeitgeist: Addendum
La suite du documentaire, intitulée Zeitgeist: Addendum, est disponible sur Internet gratuitement et propose un système alternatif à la société actuelle.


Volem rien foutre al pais:
volem rien foutre al païs fait suite à Attention danger travail qui comprenait en particulier les mêmes co-réalisateurs, et part en quête de propositions alternatives expérimentées par des personnes que l'on peut associer, pour la plupart, au mouvement décroissant. Ces propositions, parmi lesquelles figurent des solutions ouvertement subversives, sont données sans ordre apparent telles des pièces portées au dossier:
-communautés recherchant l'autonomie des besoins, voire des mécanismes d'économie solidaire :
-un habitat basé sur des bottes de paille comme matériau de base, comparaison de coûts...
-les toilettes sèches au compost : une possibilité de dépolluer les cours d'eau à hauteur de 40% dans les campagnes (dixit l'intervenant)
-alimentation en eau depuis la rivière en contrebas et un mécanisme de pompage sans énergie induite
-exemple d'une communauté réunissant des personnes ayant tourné le dos à l'assurance retraite
-indépendance énergétique du foyer : comment « décrocher » le compteur EDF
séquence, évoquant celles de Attention danger travail, dans un Job center britannique présentant un chômeur chronique qui revendique farouchement l'unemployment en tenant tête à son interlocuteur.
-Mouvement Okupa à Barcelone (occupation de logements laissés durablement vacants)
-collectif Dinero gratis à Barcelone (prônant l'escamotage de denrées alimentaires dans les grands magasins de centre-ville par le biais de happenings)
-éloge de la simplicité volontaire dans les modes de vie, en lieu et place d'une posture d'affirmation politique radicale conventionnellement attendue (type lutte des classes).
Comme l'indique la présentation qui figure sur la jaquette du DVD, ce documentaire se propose de montrer quelques expériences concrètes de réappropriation, qui allient dimensions critiques et subversives d'une part, alternatives et constructives d'autre part :
« Mis en demeure de choisir entre les miettes du salariat précaire et la maigre aumône que dispense encore le système, certains désertent la société de consommation pour se réapproprier leur vie. Ni exploitation, ni assistanat ! clament-ils pour la plupart. Ils ont choisi une autre voie, celle de l'autonomie, de l'activité choisie et des pratiques solidaires... »
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 18/11/2009
Localisation : Opa Ĉupa 970VB47

MessageSujet: Re: 7e art: les bons films   Dim 14 Nov - 19:35

suite:

L'argent dette:
La vidéo de Grignon vise à expliquer l'idée suivante : dans notre système monétaire contemporain, les banques prêtent de l'argent qu'elles n'ont pas. Elles créent de l'argent à partir de promesses de remboursement, autrement dit, à partir de dettes. "Comment ce « miracle bancaire » est-il possible ?", s'interroge Grignon – et nous avec.

L'imam et le pasteur:

Dans ce documentaire, les relations tendues entre chrétiens et musulmans au Nigeria sont illustrées par la trajectoire de vie de deux chefs spirituels. L’imam Muhammad Ashafa et le pasteur évangélique James Wuye vivent à Kaduna, chef-lieu de province situé au nord de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Dans cette région à fort potentiel de conflits, l’appartenance à des groupes religieux différents joue souvent un rôle important dans l’escalade des affrontements au niveau local. Les deux chefs spirituels étaient eux aussi auparavant des ennemis jurés, parce qu’ils voyaient leur foi menacée par « les autres » et étaient prêts à la « protéger », même de manière violente.
Tous deux témoignent de manière émouvante dans le film comment il leur a fallu d’abord surmonter leur haine personnelle et leur soif de vengeance pour diriger aujourd’hui ensemble une organisation qui travaille à désamorcer les conflits entre groupes chrétiens et musulmans. L’équipe du film suit le quotidien et le travail des deux hommes et fait apparaître clairement le message qu’ils livrent à leurs concitoyens et aux spectateurs du film : la coexistence de personnes appartenant à des religions différentes est possible si elles acceptent de faire connaissance, de dialoguer et de coopérer, si elles découvrent à travers leur foi qu’il y a des représentations communes concernant le respect de la vie et la cohabitation pacifique au sein de la société.

L'an 01:
Le film narre un abandon utopique, consensuel et festif de l'économie de marché et du productivisme. La population décide d'un certain nombre de résolutions dont la première est « On arrête tout » et la deuxième « Après un temps d'arrêt total, ne seront ranimés - avec réticence - que les services et les productions dont le manque se révélera intolérable. Probablement : l'eau pour boire, l'électricité pour lire le soir, la TSF pour dire "Ce n'est pas la fin du monde, c'est l'an 01, et maintenant une page de Mécanique céleste" ». L'entrée en vigueur de ces résolutions correspond au premier jour d'une ère nouvelle, l'An 01.
L'An 01 est emblématique de la contestation des années 1970 et aborde des thèmes aussi variés que l'écologie, la négation de l'autorité, l'amour libre, la vie en communauté, le rejet de la propriété privée et du travail.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 06/11/2009
Localisation : ici même

MessageSujet: Re: 7e art: les bons films   Jeu 24 Mar - 11:52



Synopsis : Tout comme l'air que nous respirons, l'eau est un élément indispensable à la vie. Pourtant, l'or bleu reste en proie aux intérêts économiques des entreprises multinationales obsédées par leurs profits... Dès qu'une commune cherche à remanier sa gestion de l'eau, les deux plus importants groupes mondiaux de l'eau se disputent le marché. Ensemble, ils constituent un oligopole qui pèse sur toute la surface du globe. En France, par exemple, ils approvisionnent près de 80% de la population. Conséquences : hausse vertigineuse des prix à la consommation, baisse de la qualité de l'eau, manque de transparence souvent lié à un climat de corruption. Ainsi, les entreprises multinationales s'accaparent la distribution de cet élément vital et créent ainsi une alchimie déroutante : elles transforment l'eau en argent ! Mais, à l'instar de Paris, des collectivités se soulèvent pour inverser la tendance...
A voir ici:
http://blog.lesinsoumis.org/water-makes-money/
Revenir en haut Aller en bas
http://paixetecologie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 7e art: les bons films   

Revenir en haut Aller en bas
 
7e art: les bons films
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos meilleurs films
» spectacles enfants sur région Lyonnaise
» BDD de films
» offre de stage marseille indexation de films
» les 100 films qu' il faut avoir vus dans sa vie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paix, écologie, autogestion, alternatives... :: ALTERNATIVES :: Arts :: cinema-
Sauter vers: