Paix, écologie, autogestion, alternatives...

Créons des alliances pour agir, partageons nos expériences, proposons des actions concrètes, changeons notre monde...
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 phytoépuration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ruldomo

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 30
Localisation : Opa Ĉupa 970VB47

MessageSujet: phytoépuration   Sam 6 Juil - 14:15

Salut,

On a en projet avec mon compagnon de faire une phytoépuration comme assainissement, si vous avez des conseils et/ou expériences pouvez vous nous donner votre avis.
merci flower
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 18/11/2009
Localisation : Opa Ĉupa 970VB47

MessageSujet: notre phytoépuration   Dim 10 Nov - 17:50

Ça y est, nous avons presque terminé notre phytoépuration Dame Ruldomo et moi, reste à finir la mare terminale et à planter les végétaux.
Avant d'aller plus loin, ce type d'installation est destiné à ne recevoir que les eaux grises et donc par conséquent il est indissociable de l'usage de toilettes sèches.

Pour la partie théorique, nous avons acheté le petit manuel édité et distribué par l'association eau vivante http://eauvivante.net/spip.php?rubrique15 , qui nous a couté un prix dérisoire (16€ je crois) et qui est très bien expliqué (je vous recommande vivement de le consulter en détails!), nous avons visité une installation vitrine près de chez nous et cherché un maximum d'informations sur la toile, et les exemples concrets étant assez rares, je vais tenter d'être le plus précis possible.
L'association eau vivante organise des stages auxquels il est conseillé de participer afin d'avoir un maximum d'informations; nous ne l'avons pas fait pour diverses raisons, mais nous avons aussi commis des erreurs lors du chantier...scratch Comme vérifier l'étancheité des bassins avant la pose, rien de grave dans notre cas, un bouchon de vidange mal serré, mais obligé de recreuser après pour le faire... C'est malin!

Bref, avant de commencer, voici le plan:



Pour faire les tranchées et les trous des bassins, nous louons une minipelle 2T7 pour un week end, cout environ 320€/8h, mais ça dépend des loueurs, j'ai trouvé moins cher après.Suspect
Les bacs utilisés sont des bassins polyéthylène bleus 550L destinés à l'élevage que l'on trouve chez les fournisseurs de materiel agricole. Pour notre part, nous avons trouvé les moins cher ici http://www.agrileader.fr/bacs/538-0520400-bac-rond-550-l.html. Alors dans le manuel il est expliqué qu'on ne peux pas installer les traversées de paroi sur ce type de bassins (rebord courbé vers l'interieur), je ne sais pas pourquoi, c'est sans compter sur le génie de votre serviteur, le seul souci que je vois est qu'il est nécessairement placé plus bas, donc un coude et un bout de tuyau, et le tour est joué:


Quelques photos du chantier:




Vous avez remarqué la présence du tracteur, très efficace pour s'économiser bien des efforts!
Le type de tuyaux que nous avons employé est du PVC "pression" de diamètre 50, partout où nous sommes susceptibles de circuler avec un engin lourd, un peu plus cher que le pvc classique gris, que nous n'avons utilisé que pour relier les bassins entre eux. Fournisseur: frans bonhomme.
Les bassins sont posés sur un lit de sable bien nivelé et tassé. Les deux premiers sont au même niveau, puis les deux suivants en "cascade". Nous rajouterons un bassin supplémentaire pour chaque nouvel arrivant dans la famille, pour l'instant, nous ne sommes que deux.
Bon, pour remblayer, pas besoin de vous faire un dessin...

Le remplissage des bassins se fait progressivement en ajoutant successivement une couche de galet aux colonnes d'entrées et de sorties, une couche de pouzzolane au milieu, séparées par un gabarit quelconque de forme arrondie, souple mais pas trop. Le gabarit ne doit pas etre laissé en place (c'est ce que nous avons fait, avant de nous rendre compte qu'on avait pas bien lu le manuel; merci les stages!!!Rolling Eyes).

Et enfin, après quelques litres de bières fraiches et de sueur, les finitions!





Les rebords des bassins, de même que les tuyaux apparents sont recouverts de tuiles canal de récup, afin de les protéger des UVs. Les regards de sorties sont recouverts par une tomette carrée sur laquelle reposent une pierre levée pour l'esthétique, et enfin, afin d'éviter la prolifération d'adventices qui viendraient à grainer et proliférer dans les bassins, nous allons placer de la toile géotextile recouverte de castine autour de l'ensemble, ce qui devrait donner un aspect très minéral, avec quatre oasis de verdure au milieu. Promis, je posterai les photos dès que ce sera terminé!

Pour les végétaux, parmi tous ceux qui sont conseillés d'utiliser dans le manuel, nous allons bien sûr planter des roseaux (Phragmites communis) dans les bassins primaires, qui nous seront fournis par la personne que nous avions rencontré lors de la visite de sa propre installation, puis nous récupérons dans la Nature des plants qui nous sont offerts à deux pas de là, ou découverts au cours de nos pérégrinations: Iris (Iris pseudo-acorus), Salicaire (Lythrum salicaria), massette (Typha latifolia), etc... Pour le reste, si besoin est, nous irons chez un producteur de plantes aquatiques près d'ici: http://www.latour-marliac.com/.

Voilà pour tout ce qui est d'aspect technique, passons au volet "légal".
Bien que le bâtiment existait (grange), nous devions faire un dossier de demande d'assainissement non collectif auprès du SPANC, car pas de filière d'assainissement présente sur les lieux, donc obligation de déposer un permis de construire, en somme, juste pour savoir comment on va traiter notre caca et notre Destop®, soit.
Avant de demander l'autorisation, il a fallu faire appel à un cabinet d'étude de sol pour savoir quoi faire sur ce terrain (€), un géologue est venu faire deux trous et mesurer la perméabilité, comme c'est un sol argileux on a pu papoter un peu le temps de faire la mesure, il ne connaissait pas trop le principe de la phytoépuration sans eaux vannes (caca), mais trouvait la démarche intéressante; il nous a donc fait un dossier avec suggestion d'un filtre à sable de 30m² et bac dégraisseur pour la forme, et nous a dit "de toutes façons vous faites ce que vous voulez". Yeah!
Autant vous dire que le PDC est passé comme une lettre à la poste (justement notre maire est facteur!). Une fois toutes les démarches passées, nous avons demandé à être reçus par Mr le maire, quelqu'un de fort sympathique, avec notre dossier et nos arguments, pour le prévenir que nous n'avions fait cela que pour faire passer le PDC, et que notre filière d'assainissement serait une phytoépuration autoconstruite. Ca a été un échange intéressant et fructueux pour tous car il posait des questions critiques tout en respectant notre idée et notre démarche. Nous sommes sortis de là sourire aux lèvres avec cette phrase en guise de conclusion: "je préfère des gens comme vous qui installez un assainissement non conforme en le disant que des gens qui n'ont pas d'assainissement et qui ne disent rien...". C'est y pas magnifique ça? En 2014, je vote pour lui, de toutes façons, dans un village de 300 habitants, il n'y a qu'une liste...
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 18/11/2009
Localisation : Opa Ĉupa 970VB47

MessageSujet: Re: phytoépuration   Mar 12 Nov - 3:11

J'espère que ça pourra vous aider, mais posez des questions et nous nous ferons un plaisir de vous répondre!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: phytoépuration   

Revenir en haut Aller en bas
 
phytoépuration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phytoépuration des eaux grises
» nouvelle station d'épuration pour Dijon et ses alentours
» travail d'épuration psychologique
» Deux plages du Débarquement envahies par les algues vertes
» La production d'eau douce par osmose inverse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paix, écologie, autogestion, alternatives... :: ÉCOLOGIE :: Habitat-
Sauter vers: